Arsenal des mers

La Corderie Royale

Entrez dans un lieu chargé d’histoire !

De la terre à la mer, des champs de chanvre aux vaisseaux du roi, venez à la rencontre des cordiers et de leur travail dans l’ancienne manufacture de cordage, monument historique emblématique de 374 mètres de long au bord de la Charente.

Au fil de la visite vous découvrez la Corderie dans l’Histoire et son activité de manufacture à travers un spectacle immersif. Ce dernier retrace trois siècles d’histoire mouvementée de l’édification du site à sa renaissance pour de nouveaux usages. Des ateliers vous feront parcourir la transformation du chanvre brut en fil puis en cordage.

Théâtre optique holographique, manipulations, dispositifs numériques et démonstrations de fabrication de cordage et de nœuds marins ponctueront votre parcours.

Previous
Next

La Corderie Royale, le bâtiment emblématique de l'Arsenal

Au cœur de l’ancien arsenal maritime de Colbert à Rochefort, la Corderie Royale s’étend sur 374 mètres sur les bordures de la Charente à 25 km de l’océan.

La Corderie a été le premier atelier construit au cœur de l’arsenal entre 1666 et 1669 par l’architecte Blondel. On y fabriquait alors tous les cordages des navires de guerre durant deux siècles.

 

 

Découvrez l’exposition temporaire de l’artiste plasticienne et céramiste Elsa Guillaume.

Pensée comme une déambulation, sous la mer, allant des sombres abysses à une sortie des eaux, lumineuse.
Les visiteurs sont immergés à travers plusieurs séries d’œuvres, dont certaines spécialement conçues pour Rochefort, comme un ensemble de véhicules sous-marins en verre réalisés au Centre International des Arts Verriers (CIAV) de Meisenthal en Moselle. Une double vidéo plonge littéralement les visiteurs dans un état méditatif et contemplatif au cœur de l’élément aquatique. D’autres pièces en céramiques, caractéristiques de l’univers d’Elsa Guillaume, viennent rythmer les espaces, et aiguiser la curiosité de chacun pour ce monde si proche de nous, et pourtant si inaccessible. L’exposition s’achève sur une installation réalisée in situ qui, renversant notre regard, présentera un étrange vaisseau à hublots à l’esthétique rétro-futuriste, fixé au plafond et arrimé au sol. Comme une ultime invitation à nous immerger dans nos océans.

Pour prolonger la découverte de l’univers de cette artiste, des œuvres originales sont exposées au Musée national de la Marine (en lien avec le premier sous-marin de la Marine française, le Plongeur) et à l’École de Médecine Navale (axée sur les voyages d’exploration et les territoires du vide).

Vous aimerez aussi...

LA CORDERIE ROYALE EST INCLUSE DANS VOTRE PASS ARSENAL DES MERS